Commémoration du centenaire du 7 août 1914

Montreux-Vieux a célébré, le 7 août, le 100ème anniversaire de l’Offensive des Troupes françaises pour la reconquête de l’Alsace.

Premier village de Haute-Alsace reconquis par les troupes françaises, Montreux-Vieux s’est souvenu avec émotion de sa libération.

C’est naturellement que la commune voisine de Montreux-Château a été associée à cette grande cérémonie, car comme l’a souligné André TRABOLD, « C’est de Montreux-Château qu’est venu l’espoir et notre libération. Nous avons donc estimé devoir nous associer, souhaitant ainsi symboliquement effacer l’ancienne frontière et amplifier la fraternité entre nos deux communes. »

Au lendemain d’une conférence ayant eu pour thème « Les prémices de la Grande Guerre » animée par Jean-Christophe TAMBORINI, Directeur-adjoint des Archives départementales du Territoire de Belfort, les cérémonies de la commémoration du centenaire ont débuté par une messe célébrée par Monsieur le Curé Piotr KOPITZARA, et dédiée aux dix soldats français morts à Montreux-Vieux durant le conflit.

vitrail de Sainte Jeanne d’ArcLe Maire de Montreux-Vieux ayant exceptionnellement pris la parole lors de l’office religieux a demandé à l’assemblée de porter attention au vitrail de Sainte Jeanne d’Arc situé dans l’église.

Endommagé le 13 août 1914, journée du combat du Moulin de la Caille, sa rénovation, dans les années 20, a permis d’y inscrire les noms de 9 soldats morts à Montreux-Vieux pendant la Grande Guerre.

Après la cérémonie religieuse, les autorités civiles et militaires accompagnées de la population, se sont rendues au Monument aux Morts. Etaient notamment présents : Charles BUTTNER, Président du Conseil Général du Haut-Rhin, Catherine TROENDLE, Sénatrice du Haut-Rhin, Jean-Luc REITZER, Député du Haut-Rhin, René DANESI, Conseiller régional d’Alsace, Anne-Marie FORCINAL, 1ère Vice-présidente du Conseil général du Territoire de Belfort et Rémy WITH, Conseiller général du Haut-Rhin. A la tête des autorités militaires, le Colonel Jean-Michel LEBRAUD, Délégué militaire départemental Terrifortain.

Très remarqués, de jeunes écoliers de Montreux-Vieux avaient revêtu des costumes alsaciens réalisés par Marianne STALDER, Présidente de l’association « Le Bonheur des enfants ».

Après un émouvant rappel des évènements qui se sont déroulés durant l’été 1914, les deux Maires, André TRABOLD et Laurent CONRAD, ont déposé une gerbe devant le Monument aux Morts.

Les écoliers ont entonné la Marseillaise sous la baguette de leur directrice, Nicole DARCQ, clôturant ainsi cette cérémonie.

Un impressionnant cortège s’est formé pour emprunter la voie de la Reconquête et se rendre à la salle des fêtes. Cortège constitué de 35 porte-drapeaux du Haut-Rhin et du Territoire de Belfort, de la fanfare de Ballersdorf, des pompiers de Montreux-Vieux et de Montreux-Château, d’un piquet d’honneur militaire de la base de défense de Belfort, d’un détachement du 1er Régiment d’Artillerie de Bourogne, de l’Amicale des Sous-Officiers du Haut-Rhin, de l’Amicale du 35ème Régiment d’Infanterie et des Parachutistes du Territoire de Belfort, des membres de l’association de Chavannes-les-Grands, Transhumance et Traditions, revêtus d’uniformes d’époque, de représentants de la Légion d’Honneur du Haut-Rhin et du Territoire de Belfort, d’écoliers de Montreux-Vieux en costume alsacien, des Présidents d’Associations et enfin de nombreux habitants Terrifortains et Haut-Rhinois.

Rassemblés dans la salle des fêtes, les invités et la population ont pu écouter les exposés des historiens André DUBAIL et
Daniel LOUGNOT sur les débuts de la Grande Guerre dans le Sundgau et la vie quotidienne à Montreux-Vieux sous l’administration française. Fait important : à partir du 7 août 1914, Montreux-Vieux n’a plus été réoccupé pendant toute la guerre.

Les enfants des écoles ont interprété, avec brio, la chanson de Théodore BOTREL, « En Alsace ».

L’exposition, très documentée, mise en place par Claude REVERCHON, Président de l’UNC de Montreux-Vieux, a complété les allocutions des deux historiens.

En conclusion, de cette émouvante matinée, Charles BUTTNER et Anne-Marie FORCINAL, ont rappelé l’absurdité des 90 millions de morts, victimes des conflits entre 1870 et 1945. S’en est suivi le vin d’honneur durant lequel chacun a pu échanger et commenter cette très belle cérémonie de la commémoration du centenaire du 7 août 1914 à Montreux-Vieux.

Galerie photos

>